CHRISTOPHE ROUSSEL

PROFIL

Âge : 42 ans
Père de deux enfants : Chloé 16 ans et Enzo 3 ans
Profession : Dirigeant de société
Sports : Voile, natation, vélo, randonnée, moto... et aviron !
Origine : Bretagne

POINTS FORTS :

  • Une motivation inépuisable
  • Un mental à toute épreuve
  • Une préparation physique et technique de très haut niveau
  • Le soutien d’une équipe professionnelle.

INTERVIEW :

Qu’est-ce que Nouveau Souffle ?

Nouveau Souffle est mon nouveau projet. C’est une association à but non lucratif, qui marche comme un outil de défis pour lever des fonds au profit de l’Association Grégory Lemarchal. Car ma fille Chloé, a la mucoviscidose. Nouveau Souffle, c'est mon projet de coeur, c’est un moyen de communiquer pour ma fille, de laisser des traces et de faire rêver tous les enfants atteints de la mucoviscidose. C'est pour eux que Nouveau Souffle existe.

Pourquoi la course Rame Guyane 2017 ?

Je voulais me lancer dans un défi en 2017 car je n’avais pas la patience d’attendre 2018 ! J’aurais pu faire de la voile en course, mais je voulais d’abord affronter l’Atlantique au raz de l’eau, en harmonie avec la mer. Se retrouver seul dans l’effort, sans communications, sans bruit, sans rien. Etre seul, dans une méditation, réfléchir et écouter ce qui se passe. Je voulais vivre l’expérience de supprimer tout notre confort et de revenir à l’essentiel.

Quels est votre objectif ?

Mon premier objectif est d’être sur le départ à Dakar ! Ensuite, c’est de traverser avec le bateau bien sûr ! Je l’emmène, il m’emmène. Nous arrivons ensemble, dans de bonnes conditions. Pour certains ça paraît complètement fou, mais pour moi cette traversée est remplie de sens. Sur un plan plus intime, ce projet est avant tout pour collecter un maximum de dons pour les enfants. 

Comment vous préparez-vous ? 

Il y a la préparation du bateau : Il faut l’équiper, le mettre en sécurité, pouvoir communiquer, embarquer de l’électronique et vérifier son l’étanchéité. Comme on a ni moteur ni voile il faut se préparer au pire ! Je me prépare à affronter des creux de 15 mètres et à faire la machine à laver ! Je m'entraine avec la SNSM et les pompiers de Sète. Nous effectuons des exercices en mer et des hélitreuillages. Il me préparent également à me débrouiller si une vague m’éjecte du bateau !

Et la préparation personnelle : Je fais des entrainements physiques quotidiens en salle, avec un rameur et mon coach Julien Lester, du club d’aviron de Sète. Je dois suivre un planning d’entrainement précis, avec de la musculation et de l’entrainement dans les cadeaux et en mer. Je m’entraîne en conditions réelles avec un bateau chargé à 900 kg (475kg poids à vide). C’est très complet.

J’ai également un entrainement psychologique avec Bruno Ganen, c’est une vraie thérapie de préparation. Quand tu vas vers l’inconnu, tu te poses beaucoup de questions. Je travaille à retirer les angoisses,et je me prépare à réussir même dans les moments les plus difficiles.

Qu’attendez-vous de cette course ?

Réussir ce défi pour remettre un joli chèque à l’Association Grégory Lemarchal et continuer vers un autre défi. Je commence par le plus difficile pour me prouver que c’est possible, je compte faire les 12 travaux d’Hercules et porter les espoirs des enfants atteints de la mucoviscidose.

Allez-vous emporter quelques objets avec vous ?

La photo de mes enfants bien sûr ! Et des objets que les enfants me donneront, des dessins, des jouets. Je leur ferait traverser l’Atlantique et je leur redonnerai à l’arrivée ! J’ai un dessin de mon fils et de ma fille toujours avec moi, ce sera primordial.

Quels seront les prochains défis de Nouveau Souffle ? 

J’ai plein d’idées en tête comme traverser l’Atlantique avec des personnes à mobilité réduite, sur un classique. Je veux m’inscrire à Koh-Lanta et the Island pour lever des fonds pour l’association. Et puis j’ai aussi envie de traverser la Méditerranée avec un Syrien, un Irakien et un Africain et arriver avec eux à Marseille à la rame ! Pour faire appel à la communauté internationale…